Cyclisme

Récapitulation: Fruita Mt. Bike Fest 2011

Par T.C. WORLEY



Un essieu de remorque cassé et 27 heures de conduite en route - sans parler d'une tempête de neige de fin de saison qui a fermé le col de Vail - n'étaient pas suffisants pour garder mes camarades et moi loin du Fruita Mountain Bike Festival la semaine dernière. Organisé chaque printemps dans la ville de Fruita, dans l'ouest du Colorado, le festival en est à sa 16e édition. Le voyage et le festival ont été une bonne excuse pour visiter la région et admirer les excellents paysages du haut désert et singletrack, ce dernier étant parmi les meilleurs que j'ai jamais vus.



Voir Bobusch (ci-dessus) en train de décharger au début du sentier. Ci-dessous: route fatiguée mais prête à rouler





Des sentiers comme «Zippity Do Da» nous ont ravis avec des passes au bord du couteau et au sommet de la crête, la terre tombant brusquement de chaque côté. Le flux apparemment sans fin et plongeant de la «Kessel Run» m'a fait un sourire qui n'a toujours pas disparu. Et des pistes techniques comme «Lions Loop» ont été contestées.


Joseph Duffy lançant 'Zippity Do Da'


Les swoops et les plongées de 'Kessel Run'


Scott Sherman appréciant la vue sur 'Zippity Do Da'


Scott Sherman sur 'Kessel Run'

Quand les jambes étaient fatiguées, nous avons pris des groupes live et des boissons froides de New Belgium Brewing. Quelques jeux sur la pelouse, des friandises chaudes, la course de clunker-crit et des démos de vélos comme Niner, Giant, GT et plus ont complété nos soirées.


Freak-bike sur le stand de New Belgium


Une femme zèbre alignée pour la course Clunker Crit

En fin de compte, nous avons parcouru plus de 60 miles de sentiers au cours du week-end et avons retiré autant de plaisir de Fruita que ce qui était légal. Si Dieu le veut, je chargerai à nouveau le vélo en avril prochain et je serai là pour célébrer le 17e Fruita Fest. Si vous êtes un monstre singletrack comme moi, j'espère vous voir là-bas!


Une femme chevauchant des autruches dans la course Clunker Crit


Auteur T.C. Worley (à gauche) à cheval et profitant d'une averse de neige avec Pete Borgen; photos gracieuseté de Joseph Duffy

-T.C. Worley est un photographe basé à Minneapolis et un écrivain contributeur pour GearJunkie.com.